Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 15:47

Voila enfin la dernière partie du compte rendu de Marrakech.Vous allez enfin pouvoir connaître la fin de ce séjour,retrouver avec joie (où non!!) notre superstar qu'est Namur et vous farcir 3 jours de souvenirs évasifs où se mêleront détails plus ou moins précis et approximation (voir même quelques erreurs).En effet l'oeuvre du temps ayant fait son effet sur mon cerveau et mon planning digne d'un ministre a fait que je n'ai pas pus vous offrir cette épisode final avant maintenant.

Alors je profite de ce jour de repos pour écrire tous mes articles en retard,et peut être même un "breaking news" supplémentaire vu que niveau poker en ce moment ça envoi sec.Mais bon je m'égare...

 

Je vous avais donc quitté à la fin du day 4 qui faisait office de day of lors de ce séjour.

 

IMAG0014.JPG

Day 5.

 

Voici le second jour off de ce séjour.Vu que le soleil est présent,il est temps d'aller faire un tour au souk comme prévu avec Reynald et Yoann.On s'équipe avec de quoi survivre dans ce milieu hostile (private joke),on s'entraîne à dire "Non".Hé oui car il faut savoir qu'il y a toujours quelqu'un pour vous proposer quelque chose là haut,du plus standard tour de calèche ou voyage en taxi, au "tu cherche qqchose pour planer mon frère" ou au mec qui vous chope à la volée pour prendre une photo avec son singe capucin moyennant finance bien sur.D'ailleurs ce ne serait pas un post digne de ce nom si je ne vous balançais pas que certains bloggers pensent pouvoir prendre impunément en photos les charmeurs de serpent sans contribuer à l'économie Marocaine,et essaye de s'en tirer en simulant un effacement de la photo sur l'appareil.

 

Arrivé à la place Jamaa El Fna qui débouche sur le souk,on se lance et s'engouffre dans les ruelles étroites avec des boutiques de la taille de mes wcs par moment et on croise tous pleins de "nouveaux amis" plein de proposition,on apprend que dans le souk il faut marcher à droite et laisser la place du milieu pour les mecs qui roulent comme des tarés là dedans slalomant entre les gens et usant du klaxon quand ça avance pas assez.Mention spéciale au mec avec une vieille 103 avec toute la famille dessus,à savoir 5 personnes.Lui qui roule,le jeune entre les cuisses qui lui même en tient un sur le guidon et sur le porte bagages dos à dos avec lui,sa femme avec le dernier né.Rien qu'en y repensant j'en rigole.

On continue notre descente et ce qui impressionne dans ces ruelles c'est l'absence de repère.Vous pouvez oublier les numéros et noms de rue,ça existe pas.De plus tout ce ressemble et il devient impossible de savoir où on se situe.

Imaginez que vous jouez un flip mais que là le pot est bien c'est votre sortie du souk.Cela résume bien la situation.

Après avoir tourné dedans et profité du dépaysement,on retrouve l'air libre et l'espace et on se pose dans un café afin de savourer un thé à la menthe en terrasse.

 

IMAG0025.JPGL'aprem se passe et il est temps de prendre la direction de la Mamounia pour jouer un 100€ freezout bounty qui avait l'air très alléchant la veille.Une structure bien particulière avec un bounty de 250DH (25€)sur chaque tête et un supplément de 2000 jetons pour le joueur "puncheur".Autant dire que ça favorise le jeu agressif et les confrontations.

Arrivé dans l'arène,j'avoue être légèrement déçus.Là où on m'avait promis du monde et au moins une dizaine de tables,nous sommes quasi seuls à être sur place.Heureusement pour nous le tournoi se peuplera de locaux et de joueurs de la LK Team au fur et à mesure.

Je me retrouve à la table de Kevin,d'un joueur local et de membres de la LK Team et le jeu commence.Je touche comme un fou,les as servis en BB,les KK que je limperais pour traper et qui feront mal à mon compère blogger.Je grimpe,encaisse mon 1er bounty et là on vire dans un mauvais film.

L'atmosphère est bizarre et le personnel clairement dépassé.Après avoir côtoyé le luxe les jours précédents avec du staff estampillé WPT,des serveurs prêt à satisfaire vos moindres désirs,et un buffet fait par un chef étoilé,ça tranche sec.

Je commande une bière pendant que le dealer distribue,lui offrant généreusement un de mes jetons bounty fraîchement acquis,et je me remet dans mon jeu mais...merde j'ai qu'une seule carte!!!Je regarde sur la table à la recherche de la "missing",je balance un avis de recherche mais rien n'y fait.Je signale au croupier (un bon boeuf avec un accent russe) qu'il y a fausse donne et que je n'ai qu'une carte.Réponse:"Tenais je vous donne celle là",me tendant une carte alors qu'il a déjà ramassé des jeux foldés par dessus...Mais t'as vu jouer ça ou dude??Je regarde le floor qui n'a pas l'air gêner par l'affaire et qui m'explique que vu que je suis juste à la droite du croupier c'est bon.

Je ne regarde même pas ma deuxième carte et balance le tout en glissant un "Faut pas déconner,c'est quoi ça" à l'intention du floor.

Le tournoi continue et les éliminations aussi.Une table casse et les joueurs reviennent garnir la notre.Un joueur français visiblement "made in marseille ou pas loin" vu l'accent  prend place au bouton.Le même dealer distribue et ne lui donne pas de cartes.???.Le joueur s'échauffe et demande pourquoi il ne peut pas rentrer au bouton.Le croupier lui répond que c'est comme ça.Toute la table s'accorde à dire qu'il a le droit de rentrer et personne ne s'y oppose.Mais non le floor ne veut pas.Le ton monte entre les 2 et se soldera par un vigile qui sortira le joueur manu militari du casino.

Le stack du joueur restera en place en tournant à vide pendant 2 tours puis le floor prendra la décision de le retirer.Soit tu le retire tout de suite,soit tu le laisse jusqu'au bout.Quelle manque de professionnalisme.

Bref le tournoi continue,les sortants fusent,et on en est réduit à 2 tables.Je suis pas mal en jetons et un jeune joueur français vient prendre place à ma droite.Quelques coups sont joués et un fin slowplay avec la main max entre Roulinho (LK Team) et le jeune joueur est c'est la guerre.Ca commente,critique,traite de tous les noms.La ravissante croupière s'en méle et elle prendra cher:"Va apprendre à distribuer" .Il poussera même le vice jusqu'à faire tapis en poussant tous ces jetons bien rangé en pile en un gros tas bordélique,lui signifiant un "Au moins ça t'apprendra à compter".

Grosse ambiance.

Finalement la table finale fera enfin son apparition avec Yoann,Roulinho,rageur et sa copine qui joue aussi le tournoi,un homme d'affaire de Tanger fort sympathique,et les donkeys locals serrurier de père en fils.

Je n'ai plus trop de souvenir de cette table finale mais je finirais 9ème sur une pocket paire qui se verra suck par une over touché sur le board,Yoann fera 2ème s'inclinant en heads up face à l'homme de Tanger.

 

Day 6.

 

Aujourd'hui reprise des tournois dans un cadre familier avec des croupiers de qualité car aujourd'hui a lieu le tournoi Freezout à 500€.La plupart des joueurs pros ont désertés les lieux vu qu'ils sont peu à être passé au day3 mais quelques noms sont quand même présent.On pourra citer Marc "Locsta " Inizan,Mercedes Osti,JP Pasqualini,Bruno Benvensite,....

Il est l'heure de prendre place dans le tournoi et de réaliser enfin une perf notable lors de ce séjour.Avec bonheur je retrouve Namur assis pile en face de moi avec bien calé à sa gauche Bruno Benveniste,Kevin,et Willy de French No Limit ainsi qu'Anis de Tribu Poker.

Ça commence à jouer et Namur affiche un profil très large calling station.Il rentre dans un nombre impressionnant de pot.Je ne vais pas vous mentir,je n'ai plus aucune idée de mes mains lors de ce tournoi.Je me rappelle ma sortie avec KJs face à notre ami belge (qui s'est sûrement venger suite à nos commentaires)sur un board qui verra un As apparaître lui donnant double paires et qui me verra pousser car commit.Il y eut aussi un 4bet face à Benveniste qui vu sa tête ne lui a pas fait plaisir.Mais il y a surtout une anecdote qui vaut de l'or.

Je vous avais dis dans le précédent épisode que Namur nous surprendrait et ben son heure est venus.Assis à ma table depuis le début,Julien déroule comme un fou.Infligeant horreur sur horreur,il commence à être la cible de tous les joueurs de la table et tout le monde souhaite le voir buster tellement il exaspère à toucher en partant à chaque fois derrière.Vient ce coup:

Bruno Benveniste a déja bien fondus et se lance dans une relance,ça folde en masse jusqu'à notre Julien qui réfléchit et se décide à payer.Le flop vient et le team Pro Barrière envoi un pruneau que call Namur suite à son check précédent.Tout ça se finit all in sur la Turn et comme à son habitude le belge est loin derrière.La magique River plus tard,Bruno est sorti du tournoi ,totalement dégouté,et se met à décoller son écusson Barrière qu'il colle sur le sweat de Namur en lui déclarant "Aujourd'hui c'est toi le pro,on peut rien faire contre toi".Trop fort.

L'action continue et tout le monde continue de s'exciter contre la luckbox du jour.Des proposiitons lui sont faites pour "lui apprendre à jouer au poker" ou de "jouer les yeux fermés".Par quoi notre ami répondra par son petit rictus si caractéristique.

Je suis sur le rail et bizarrement toutes les tables où il passe,on entend des "ohhhh" et des "c'est pas possible".Julien continue sa destruction massive et atterira en table finale pour finir 4ème avec un gain de 4000€.Du coup on fait moins les malins....

 

Day 7.

 

Il est l'heure de rentrer retrouver la neige qui tombe en abondance en France.En descendant dans le hall de l'hôtel,je tombe sur les membres de la LK Team et après échange avec Roulinho,il s'avére que nous prenons le même vol.

Direction le resto pour s'enfiler un repas tout en discutant poker avant de regagner l'aéroport en priant pour que le vol ne soit pas annulé.

Je me met en quête d'un taxi (celui de la LK Team étant déjà complet) et me lance dans mon dernier marchandage du séjour.J'obtiens la moitié du prix de départ et hop c'est partis pour retrouver l'avion.

S'ensuit une conversation avec le chauffeur qui me demande si le poker s'est bien passé (même pas moyen de passer incognito)et il me dit connaître Big Roger et rouler pour sa femme qu'il emméne souvent en course (Rien d'étonnant le nom d'Hairabedian est synonyme de dieu à proximité du Es Saadi)

Mon regard se perd sur le tableau de bord de la vieille BMW et j'aperçois le chiffre 21.

Après consultation de mon chauffeur,il fait bien 21° degré aujourd'hui.......

 

roger-hairadebian.jpg

 

Encore un grand merci à Chris pour m'avoir fait vivre ce package,ainsi qu'à tous les bloggers rencontrés sur place.Il est possible qu'il manque certains détails et peu de mains purs sont dans cette article mais bon.....ce qui s'est passé à Marrakech reste à Marrakech.

Partager cet article

Repost 0
Published by nico
commenter cet article

commentaires

tg94 24/12/2010 11:31



Super fin de CR Nico :) Tu as parfaitement résumé ce voyage, c'était un vrai régal de te lire.


En tout cas, n'hésite pas à prévenir quand tu es sur Paris, ce sera avec plaisir de te revoir :)



marcico4 24/12/2010 00:57



Merci pour être aller jusqu'au bout du récit de ton séjour, j'ai horreur de ne pas connaitre d'un film .


Quel ambiance de dingo à la Mamounia !!! moi j'aurai tilté je crois...



Présentation

Adds

OpenDublin_120x60.gif

Recherche

Liens